Aliments concentrés

Les flux rss du siteImprimer la page

Le tannage ou la protection des protéines des aliments permet d'augmenter la concentration PDI des aliments et de réduire l'écart PDIN-PDIE des tourteaux. Ainsi les tourteaux tannés sont très intéressants pour les vaches hautes productrices et surtout en début de lactation.

Pour réaliser le tannage, l'utilisation du formol est de plus en plus remise en cause en raison du risque cancérigène qui accompagne son utilisation. Des tannins de châtaigniers, qui sont des composés phénoliques, ont été testés pour diminuer le catabolisme des protéines dans le rumen et revaloriser la teneur en PDI des aliments. Deux lots de vaches ont été alimentées avec du colza traité respectivement au formaldéhyde pour l’un et au et au tannin de châtaignier sous forme de paillettes pour l’autre.

En bref

  • L’ingestion est légèrement supérieure avec les tannins de châtaigniers.
  • La production laitière est un peu supérieure avec les tannins mais les taux de matière grasse et protéique du lait sont légèrement inférieurs, si bien que les productions de matières grasses et protéiques sont quasi identiques entre les deux lots.
  • Les taux d’urée du lait sont également proches entre les deux lots et il n’a pas été observé de différence significative dans l’évolution des poids vifs et des notes d’état entre les deux lots même si l’état corporel des vaches du lot « tannins » semblait meilleur à la fin de l’essai.

Les éleveurs s’interrogent sur l’emploi des bio-carburants et en particulier de l’huile végétale extraite de la graine de colza. Le tourteau obtenu peut être utilisé dans les rations des vaches laitières mais sa richesse en matières grasses peut avoir des effets sur le fonctionnement ruminal et le métabolisme des matières grasses. Deux rations, l’une à base de foin ventilé et l’autre à base d’ensilage de maïs à volonté ont été complémentées soit avec du tourteau de colza industriel (2,5 % MG) soit avec du tourteau de colza gras (18 % MG) issu de l’extraction fermière d’huile. L’objectif était d’évaluer sur ces 2 fourrages des effets de la nature du tourteau sur les performances zootechniques et le profil en acides gras des laits.

En bref

  • L’apport de matières grasses avec la ration FV -TCG (4,5 % de la MS de ration total vs. 2,2 % de la MS) a permis d’améliorer les performances zootechniques.
  • L’apport plus important de matières grasses avec la ration EM-TCG (5,5 % de la MS de ration totale vs. 3,1 % de la MS) peut expliquer les baisses d’ingestion et de taux protéique.
  • Avec les 2 fourrages, l’apport de matières grasses de colza permet de diminuer le pourcentage d’acides gras moyens, d’augmenter le taux d’acides gras poly et surtout mono insaturés favorables à la qualité nutritionnelle et organoleptique des produits laitiers. Il diminue le rapport C16 :0 /C18 :1 favorable à la tartinabilité des beurres.

La saison de vêlage, le stade physiologique et l’alimentation durant la lactation jouent un rôle prépondérant dans l’expression du taux protéique. La quantité de protéines corporelles facilement mobilisables au moment du vêlage est également un facteur favorable à la synthèse protéique. C'est pourquoi il peut être intéressant de cherche à reconstituer ces réserves protéiques par la distribution aux vaches taries d'un supplément azoté de bonne qualité.

L'objet de cette étude était de vérifier s'il est possible d'obtenir une amélioration du TP par la distribution de 800 g/j de tourteaux tannés durant la période de tarissement.

En bref

  • En moyenne sur les deux années, l’état au vêlage a été semblable pour les 2 lots après une même reprise d'état durant le tarissement.
  • La production de lait au cours des 11 ou 12 premières semaines de l’essai est identique pour les deux lots : 27,7 kg. La production de matières grasses est également semblable, 1235 et 1227 g/j respectivement pour les lots T et S, mais la production de matières protéiques du lot S est légèrement pénalisée, 938 vs 963 g/j.

Publications

ACTUALITES

jeudi 16 novembre 2017

Retour sur les présentations et démonstrations de la 4e Rencontre agro-numérique à la ferme expérimentale de Normandie.

vendredi 08 septembre 2017

La Ferme expérimentale de la Blanche maison à mis en place la reproduction en bande continue avec le début de 6 semaines d’IA et de vêlages le 1er août.